Ouverture Fermeture de restaurant

Fermeture / Ouverture : Que faire de votre matériel usagé ?

Vous avez décidé de fermer votre affaire et vous ne savez pas quoi faire de votre matériel usagé ? Vous arrivez dans un local dans lequel se trouve encore le matériel du précédent occupant et que vous ne souhaitez pas garder ? Pas de panique ! Nous avons écrit cet article pour que tout se passe pour le mieux 🙂 

Matériel indésirable et déchets

Que ce soit lors d’une fermeture ou dans le cadre d’une ouverture, la gestion du matériel de restauration usagé peut vite devenir un cauchemar pour les restaurateurs. Les dimensions et le poids de certains appareils les rendent particulièrement peu mobiles et peuvent nécessiter l’intervention de professionnels de la manutention.

En fonction de l’ancienneté du matériel et de la cuisine, certaines pièces peuvent avoir une seconde vie en l’état, d’autres sont réparables et le reste (non réparable) finira au recyclage. Pour maximiser la durée de vie de ce matériel, il est préférable de le réparer ou de le reconditionner dans une logique d’économie circulaire. La solution que vous allez utiliser pour vous débarrasser de ce matériel usagé va grandement influer sur le sort de ces appareils et leur impact sur l’environnement.

Les solutions existantes

Vous disposez de plusieurs alternatives pour vous débarrasser de ce matériel usagé :

  • Vente en l’état sur des sites comme le bon coin ou le coin du pro : cette solution peut vous rapporter un peu d’argent. Elle vous coûtera surtout beaucoup de temps et d’énergie pour trouver un acheteur disponible et qui correspond à vos contraintes logistiques et en terme de délais. A terme, il vous restera probablement quelques appareils, qui n’auront pas trouvé preneurs, sur les bras. 
  • Intervention d’une entreprise de curage : cette solution ne vous rapportera a priori pas d’argent et vous en coûtera peut-être en fonction de l’état du matériel (ancienneté, usure, propreté, etc.). Le fonctionnement habituel est le suivant : les cureurs se rémunèrent en revendant le matériel qu’ils enlèvent. Ils gèrent donc toute la logistique. Si le lot de matériel n’est pas intéressant pour eux, ils pourront vous facturer une partie de la prestation. Cette solution est surement la moins vertueuse d’un point de vue environnemental puisque le matériel est souvent mis à la ferraille ou revendu dans des conditions douteuses.
  • Intervention de ValoRestoPro : cette solution est gratuite à partir de 500 kg de matériel usagé et vous sera facturée en-dessous (cf. conditions d’enlèvement). C’est la solution la plus vertueuse et la plus sûre d’un point de vue environnemental puisque le matériel entrera dans la filière déchet (très encadrée en France) et qu’il sera ensuite recyclé. Ce service est coordonné par Ecologic.

Allons plus loin

Chez Vesto, nous pensons que ces solutions doivent être améliorées pour être plus vertueuses d’un point de vue environnemental et plus juste pour vous qui vous séparez d’un matériel qui coûte très cher à l’achat. La réparation ou le reconditionnement sont d’excellente alternative à la vente en l’état ou au recyclage. En effet, un matériel reconditionné trouve plus facilement un acheteur qu’un matériel d’occasion et le reconditionnement est bien plus intéressant que le recyclage en ce qui concerne l’impact sur l’environnement.

Nous sommes ainsi convaincu que développer le reconditionnement de matériel de restauration professionnel permettra prochainement de racheter du matériel usagé à des restaurateurs et commerçants de bouche. Nous menons en ce moment des tests sur la reprise de ce type de matériel et espérons pouvoir rapidement proposer ce service à toutes et tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *