Comment financer l’ouverture d’un restaurant ? 

Ouvrir un restaurant est souvent le rêve d’une vie, mais comment se lancer dans cette aventure lorsque l’on ne bénéficie pas de ressources financières personnelles suffisantes ? Faut il abandonner son rêve pour autant ? 

Bien entendu, un minimum d’apport personnel ou de Love Money (famille et amis) constituent un premier palier qui sera déterminant pour la suite car il détermine votre niveau de fonds propre et prouve votre engagement à ceux qui vous soutiendront par la suite.

Par la suite, il faudra présenter le dossier à la banque, ou plutôt s’armer de courage et entamer la tournées des établissements bancaires à la recherche du meilleur prêts pour compléter cet apport.

Mais avant (ou en parallèle), une autre source de financement est possible : Le financement participatif. 

Le financement participatif

Dans ce cas là, on recourt directement à l’épargne des citoyens (de ses futurs client, voisins, fournisseurs ou encore amis) pour se faire aider dans l’ouverture du restaurant !

Il y a trois grandes manières d’y recourir sans pour autant ouvrir son capital :

  • Le don sans contrepartie : cet argent vous est simplement offert par des particuliers pour vous aider à développer votre projet. Malheureusement cette modalité est bien souvent limité à quelques milliers d’euros et les donateurs seront souvent à compter parmi vos proches.

  • Le don avec contrepartie aussi appelé prévente : dans le cadre de don avec contrepartie, les particuliers vous donne de l’argent en échange de cadeaux que vous vous engagez à leur donner une fois le restaurant ouvert. Il s’agit non seulement d’un très bon moyen de financement mais aussi d’une belle manière de se faire connaître et d’acquérir de premiers clients ! On peut avec ce type de financement trouver de quelques milliers à quelques dizaines de milliers d’euros ! Un beau complément pour un apport un peu léger. 
  • Pour des projets plus conséquents, il est possible de recourir au financement sous forme d’obligation dans lesquels les particuliers vous prêtent de l’argent que vous leur rendrez avec des intérêts. Ce financement ressemble en tous points à un emprunt bancaire sauf que ce sont vos potentiels clients qui vous prêtent de quoi ouvrir et qui seront d’autant plus à même de venir souvent chez vous ! 

Pour organiser votre campagne, de nombreuses plateformes existent avec des tarifs et des audiences fortement variables, nous allons ici vous en présenter quelques unes :

Miimosa, la plus spécialisée : Spécialement dédiée aux projets d’agriculture ou d’alimentation, Miimosa s’impose comme un acteur incontournable lorsque l’on veut financer un projet de restaurant. Permettant les 4 types de financement, la plateforme a même mis en place le mouvement des cuistots engagés avec le chef Yves Camdeborde pour aider les porteurs de projets de restauration durable en ce moment difficile.

Ulule : la plus grand public : Cette plateforme rassemble des projets allant de la fabrication de chaussettes made in france à la prévente d’une bande dessinée en passant bien entendu par le financement de nombreux restaurants.
Son atout indéniable? Une large communauté d’habitués en recherche de nouveaux projets à soutenir.

Tudigo : pour les collectes importantes : Avec une sélection poussée des projets et des montants pouvant monter jusqu’à 8 millions d’euros, Tudigo est spécialisé sur les collectes relativement importantes. Cette plateforme permet notamment de réaliser des levées de fonds en capital dans lesquelles les investisseurs prennent des parts de votre projet, un outil idéal pour les grosses collectes.

Zest : le challenger : Créée en 2016 à l’initiative de la banque coopérative NEF, Zest est une plateforme entièrement dédiée au projets engagés écologiquement.
Son atout ? Elle permet aux porteurs de projets de récupérer les sommes investies dès le premier euro, alors que la plupart des autres plateformes nécessitent d’atteindre un certain palier. 

Quel que soit votre choix, il est impératif d’utiliser au mieux l’argent que vous parviendrez à récolter de cette manière, c’est pour cette raison que Vesto vous propose du matériel reconditionné par des professionnels à des tarifs défiants toute concurrence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *