Comment choisir son matériel de laverie

Comment choisir son matériel de laverie professionnel ?

Lorsqu’on parle de matériel de laverie à des restaurateurs, de très nombreux termes plus ou moins techniques peuvent être employés: lave-verre, lave-vaisselle à capot, lave-batterie, lave-vaisselle frontal et même tunnel de lavage ! Dans cet article, on vous explique comment vous y retrouver pour vous équiper au mieux ! On laissera de côté les équipements permettant de laver les textiles 😉

Fonction principale et critères de choix

La fonction principale de tous ces appareils est bien entendu la même : laver ! Pour cela, ils utilisent de l’eau chaude ainsi qu’un produit détergent pour enlever les graisses et un produit de rinçage. 

Toutefois, chaque type d’appareils a ses spécificités et a été conçu pour un usage donné. Voici les principaux critères de choix:

  • Quels éléments voulez-vous laver ? : la dimension des éléments que vous souhaitez laver est très importante. On ne pourra ainsi pas laver un bac gastro 1/1 (53 cm x 60 cm) dans un lave-verre 40 cm x 40 cm. De même, certains éléments de vaisselle sont trop grands pour rentrer dans un lave-verre.
  • Quel volume voulez-vous laver quotidiennement ? : le volume / nombre d’éléments que vous souhaitez laver en moyenne au quotidien est un critère primordial. De façon assez intuitive, plus vous souhaitez laver un grand volume d’éléments plus il vous faut un appareil grand ou bien plusieurs appareils.
  • Où souhaitez-vous insérer l’appareil dans votre établissement ? : si votre cuisine est déjà conçue ou si elle n’est pas modulable, vous allez devoir prendre un appareil qui rentre dans un espace bien défini. Si elle n’est pas conçue ou si elle est modulable, il est capital de prévoir l’emplacement de l’appareil ainsi que les futurs flux de matériel (flux à laver et ensuite, flux lavés) pour respecter au mieux la marche en avant.

3 grandes familles d’appareils

Il existe trois grandes familles de matériel de lavage :

  • Lave-verre et lave-vaisselle frontal : ces appareils sont très semblables à des lave-vaisselles de particuliers. Ils ont une porte frontale et on y dispose un panier dans lequel on vient mettre les éléments à laver. Les formats les plus répandus de lave-verres sont 35 cm x 35 cm, 40 cm x 40 cm et 45 cm x 45 cm. Dès qu’on passe sur du 50 cm x 50 cm, on parle alors de lave-vaisselle (frontal en l’occurrence). En fonction des éléments que vous souhaitez laver, vérifiez bien la hauteur de passage utile qui correspond à la hauteur maximale des éléments que vous pouvez laver. En général, deux cycles d’environ 60 secondes et 120 secondes sont disponibles.
  • Lave-vaisselle à capot et lave-batterie : ces appareils permettent de laver des éléments plus volumineux que les lave-verres et lave-vaisselles frontaux ainsi qu’un plus grand volume de pièce à chaque lavage. La hauteur de chargement est en générale plus haute que celle des lave-verres et lave-vaisselles frontaux. Ils sont souvent disposés entre deux tables inox (une table d’entrée et une table de sortie) avec parfois une plonge à côté de la table d’entrée, ce qui permet de faire glisser des paniers directement depuis la table de remplissage vers la machine.
  • Tunnel de lavage : ces appareils sont utilisés dans de très grandes brasseries et restaurants ainsi que par des traiteurs et restaurants collectifs. On dispose les éléments à laver dans des casiers qui sont chargés sur un convoyeur (mécanisé ou non). Les différentes étapes du lavage sont réalisées lors de la progression du casier dans le tunnel.

A titre d’exemple, dans un bar d’une trentaine de places assises, proposant quelques entrées, plats et desserts, il est classique de voir un lave-verre disposé sous le comptoir ainsi qu’un lave-vaisselle frontal situé dans la cuisine. Le lave-verre sert à laver les éléments de verrerie et le lave-vaisselle les assiettes, couverts et quelques éléments de préparation.

Les conseils de Vesto

Une fois que avez identifié de quel type de matériel vous avez besoin, il y reste encore quelques écueils à éviter. Voici nos conseils :

  • Equipez-vous d’au moins deux ou trois paniers : à l’usage, c’est très pratique d’avoir plusieurs paniers. Vous pouvez en charger un, pendant qu’un autre est en train d’être lavé et que les éléments du troisième panier, qui sort tout juste de l’appareil de lavage, sont en train d’être rangés.
  • Choisir le bon type de vidange : Les appareils de laverie consomment de l’eau propre et rejettent de l’eau souillée. La vidange de la cuve de ces appareils peut se faire soit par gravité soit via une pompe de vidange. La vidange par gravité est naturelle, pour qu’elle ait bien lieu, il faut que votre sortie évacuation d’eau soit plus basse que le fond de la cuve de votre appareil de lavage. La vidange par pompe de vidange est forcée par une pompe, elle a donc systématiquement lieu, peu importe la position de votre évacuation d’eau. Le type de vidange est très souvent précisé dans la fiche produit des appareils.
  • Prévenir la formation de calcaire : A l’usage, du calcaire risque de se déposer dans votre appareil de lavage. La dureté de votre eau, c’est-à-dire sa teneur en calcaire, dépend principalement de votre situation géographique (cf. carte de la dureté de l’eau en France). Si votre eau est dure, il est préférable d’ajouter un système pour adoucir l’eau. Ce système peut-être mis en amont de l’appareil de lavage mais certains appareils de lavage dispose d’une fonction d’adoucisseur intégré (pour cela, il faut ajouter un produit qui adoucit l’eau dans le compartiment adéquat). Pour avoir un résultat éclatant sur de la verrerie, on peut également utiliser, en plus d’un adoucisseur, un osmoseur qui va éliminer toutes les impuretés de l’eau.

Et si vous achetiez un appareil de lavage reconditionné ?

Chez Vesto, nous avons pour objectif d’aider les restaurateurs à rendre leur établissement plus durable en leur proposant une offre de matériel reconditionné.

Un matériel reconditionné est un appareil de seconde main qui a été:

  • entièrement testé
  • réparé si besoin
  • garanti (au moins 6 mois chez Vesto)

En plus, nos appareils reconditionnés sont au moins 30% moins chers que le neuf !

A l’heure actuelle, nous proposons principalement des lave-verres et lave-vaisselle frontaux reconditionnés. Si ces appareils ne correspondent pas à votre recherche, nous vous recommandons de nous contacter directement en demandant un devis. Nous ferons le maximum pour vous trouver la perle rare chez l’un de nos reconditionneurs partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *